Ma Thèse en 180 secondes

Concours Culture scientifique et technique
le  31 mai 2022

Alphanie Midelet, doctorante UGA
en finale nationale du concours MT180

Condenser des années de recherche en trois minutes, de façon simple et ludique, devant un jury de professionnels et un public de non-spécialistes : c'est le défi lancé à tous les doctorants et doctorantes du site universitaire Grenoble Alpes dans le concours international Ma thèse en 180 secondes.

Après une prestation saluée par le jury et le public sur la scène de l’Auditorium de la MC2 le 17 mars dernier, Alphanie Midelet doctorante à l’Université Grenoble Alpes (UGA), a convaincu le jury de la demi-finale nationale à Paris le 8 avril. Elle fait partie des 16 finalistes qui seront à la Bourse du travail à Lyon le 31 mai 2022 pour la finale nationale du concours Ma thèse en 180 secondes (MT180), organisée par le CNRS et France Universités en partenariat avec l’Université de Lyon.
Son sujet de thèse : « Traitement du syndrome d’apnée obstructive du sommeil par pression positive continue : étude des données de télésurveillance pour comprendre l’impact des modifications du traitement et prédire les évènements aigus ».

Alphanie est doctorante en data science au sein de l'entreprise Probayes et du Laboratoire hypoxie et physiopathologies cardiovasculaires et respiratoires (HP2 - Inserm, UGA), dans le cadre d'une collaboration avec le MIAI (Multidisciplinary Institute of Artificial Intelligence) de Grenoble et le Cross-disciplinary program LIFE (is MaDE of ChoiCes) de l’Idex Université Grenoble Alpes. Elle effectue sa thèse à l’École doctorale Ingénierie pour la santé, la Cognition et l'Environnement (EDISCE) de l’UGA.


 
Publié le  20 mai 2022
Mis à jour le  20 mai 2022