Dispositif « Oui Si » : année propédeutique au DSDA de Valence

 
Contexte
 
La loi ORE de 2018 a donné la possibilité aux universités de mettre en place des dispositifs "Oui si", de deux types :
  • soit un renforcement pédagogique, sans allongement du cursus (hors redoublements éventuels),
  • soit une année de mise à niveau préalable pour les nouveaux étudiants ne disposant pas de prérequis suffisants pour pronostiquer des chances correctes de réussite.
L’année de propédeutique scientifique au DSDA de Valence permet d’accueillir des étudiants provenant de différentes filières dont les résultats ont été jugés trop faibles pour pouvoir intégrer une L1.
Cette année préparatoire doit permettre à des étudiants qui ne possèdent pas les prérequis suffisants dans les disciplines scientifiques, de se mettre à niveau pendant une année entière en prévision d’une admission en L1 ou tout autre cursus post-bac à la rentrée universitaire suivante , avec de sérieuses chances de réussite dans le cursus visé.
Cette année de remise à niveau scientifique offre l’opportunité de :
  • se préparer au mieux à l’intégration d’un des 3 parcours proposés au DSDA,
  • se remettre à niveau sur les matières scientifiques et atteindre l’équivalent d’un bon niveau Baccalauréat S,
  • valider des ECTS d’une UE appartenant au programme de la L1 choisie,
  • renforcer son dossier en vue d’intégrer des formations sélectives,
  • construire, confirmer, repenser son projet d’études et son projet personnel.
Déroulement de l’année propédeutique scientifique
 
Les enseignements de l’année propédeutique scientifique sont principalement focalisés sur les mathématiques, la physique, avec pour objectif de permettre aux étudiants de maîtriser au mieux les programmes de terminale scientifique. Des enseignements de français, de chimie et d’anglais sont également dispensés.
Deux UE de 6 ECTS (soit une par semestre) en lien avec le projet d’orientation de l’étudiant (informatique, chimie ou biologie), validation des ECTS associés pour une future L1 par exemple. Des tutorats sont proposés pour ces UE.
Un travail sur l’orientation est également mené en lien avec la Direction de l’Orientation et de l’Insertion professionnelle ou le CioSup, travail qui inclut la préparation d’une éventuelle réorientation.
Une expérience professionnelle ou un stage de deux semaines minimum sont obligatoires et font l’objet d’un rapport de synthèse.