Un ancien étudiant en STAPS, lauréat du prix de thèse 2024, catégorie thèses académiques

Distinction / Prix Vie de l'établissement, Sport, Recherche
le  4 juin 2024
Parmi les 762 diplômés en 2023, dix docteurs ont été récompensés par un jury de l’Université Grenoble Alpes pour leur travail de thèse d’une qualité exceptionnelle. Ces prix viennent reconnaître l’excellence de la recherche réalisée par ces jeunes scientifiques dans leurs laboratoires.

Silvio Maltagliati est l’un des 10 lauréats. Sa thèse est intitulée : « la loi du moindre effort : identifier et manipuler les processus automatiques de contrôle de soi dans le contexte de l'activité physique ».

La thèse de Silvio s’inscrit dans le thème général de la motivation pour l’activité physique. Bien que les bienfaits de l’activité physique soient largement documentés dans la littérature scientifique, une majorité de personnes reste pourtant sédentaire. Les résolutions prises le jour de l’an, telles que faire plus d’activité physique, sont généralement abandonnées au bout de quelques semaines. La thèse porte sur les mécanismes du contrôle de soi qui permettent de transformer l'intention d’être physiquement actif en comportements concrets. Son travail renforce notre compréhension des facteurs psychologiques et comportementaux qui influencent notre capacité à intégrer durablement l’activité physique dans notre quotidien.

Silvio est Ardéchois, il a suivi sa scolarité au sein du collège Bernard de Ventadour puis au lycée Vincent d’Indy à Privas. Il a ensuite effectué ses deux premières années de licence STAPS au DSDA. Il a ensuite obtenu le concours de l’Ecole Normale Supérieure (ENS) de Rennes puis celui l’agrégation externe en EPS. Il a ensuite réalisé sa thèse à l’université Grenoble Alpes, au laboratoire SENS, sous la direction de Philippe Sarrazin (Professeur des Universités à l’UFR-STAPS et au DSDA) et Boris Cheval. Il fait actuellement un post-doctorat à l’University of Southern California aux USA et vient d’être recruté comme Maître de Conférences à l’université Bretagne-Sud, pour la rentrée 2024.

Bravo à lui pour son parcours brillant qui peut inspirer d’autres étudiant.es et qui démontre qu'en faisant des études au DSDA, on peut susciter des vocations d’excellence.

Crédit image : Freepix
Publié le  4 juin 2024
Mis à jour le  10 juin 2024